Adoption d’un chat : comment se préparer ?

1579

Que vous rameniez à la maison votre premier, deuxième ou cinquième chat, il est extrêmement important de vous préparer. Adoption d’un chat : comment se préparer ?

Ce qu’il faut savoir avant de prendre la décision d’adopter un nouveau chat

Avant de prendre la décision d’ajouter un nouveau chat à votre foyer, il faudra répondre à certaines questions. Votre maison, est-elle assez grande pour que tous les chats aient un territoire adéquat ? L’un de vos chats actuels souffre-t-il d’une maladie chronique, ou le stress supplémentaire d’un nouveau chat peut-il entraîner d’autres problèmes de santé ? L’un de vos chats souffre-t-il déjà de problèmes de comportement tels qu’un marquage inapproprié ?

A lire en complément : Optimisez votre intérieur pour le bonheur de votre chat !

Une fois que vous avez soigneusement examiné tous les facteurs ci-dessus et que vous êtes prêt à ajouter un nouveau membre à la famille féline, les sections suivantes vous aideront à coup sûr. Vous pourrez ainsi assurer une transition et une intégration en douceur avec les autres membres de la famille et les autres animaux de compagnie.

Préparez une pièce sécurisée

Une salle de départ est un sanctuaire sûr pour le nouveau chat. Une pièce réservée au chat fournira à ce dernier le calme et la sécurité dont il a besoin. Pendant ce temps, il pourra se familiariser avec les odeurs et les sons de votre maison. La salle de départ peut être de n’importe quelle taille, mais doit avoir une porte et un plafond sécurisés.

A lire également : Régime alimentaire pour aider votre chat constipé

Par ailleurs, aidez votre nouveau chat à vous connaître. Placez un t-shirt ou un vêtement contenant votre odeur dans cette pièce.

Préparez pour votre chat un endroit où se cacher.

Les nouveaux chats sont souvent nerveux et aiment se cacher. Les boîtes en carton ou les draps sur les chaises constituent des cachettes idéales lorsque vous ramenez un chat à la maison pour la première fois. Si vous avez adopté un chat timide, on vous recommande de préparer quelques cachettes pour ce dernier. Il est plus facile d’interagir avec un chat caché dans une boîte qu’avec un chat caché sous un lit.

Équipez la pièce du chat avec de la nourriture pour chats, de l’eau et de la litière

Placez des croquettes Purelife de Pro-Nutrition et de l’eau d’un côté de la pièce ainsi qu’un bac à litière de l’autre côté. Les chats très timides peuvent ne pas manger beaucoup au cours des 24 à 48 premières heures et peuvent souffrir de diarrhée temporaire due au stress. Si votre chat n’a pas mangé depuis 48 heures, essayez des friandises très savoureuses comme du thon ou du saumon en conserve. Si cela ne fonctionne pas, vous devrez peut-être consulter votre vétérinaire pour obtenir des conseils.

Passez du temps avec votre nouveau chat

Au début, visitez fréquemment votre nouveau chat pour de courtes périodes de temps dans sa pièce. Il faudra interagir directement avec le nouveau chat sous forme de jeux ou de caresses, ou lire tranquillement un livre. Vous pouvez également discuter au téléphone dans le même espace que votre nouveau compagnon. Gardez à l’esprit qu’un chat nerveux peut grogner, siffler, remuer la queue ou tirez ses oreilles en arrière. La meilleure réponse est de lui parler doucement, puis de le laisser un peu seul.

Familiarisez votre chat avec son nouvel environnement

Une fois que votre chat est à l’aise dans sa cachette, vous pouvez commencer à le familiariser avec son nouvel environnement. Ne forcez pas les choses : laissez-le découvrir son nouveau chez-soi à son rythme. Commencez par une pièce et ajoutez progressivement de nouvelles zones lorsque vous sentez que votre chat a pris confiance.

N’oubliez pas de sécuriser la maison avant d’introduire votre nouveau compagnon félin. Les chats ont tendance à explorer leur environnement en grimpant sur des meubles ou en se faufilant sous des objets, alors assurez-vous qu’il n’y a rien qui puisse tomber ou blesser le chat.

Assurez-vous aussi que tous les produits dangereux sont rangés hors de portée du chat et vérifiez que toutes vos plantations ne sont pas toxiques pour eux.

Si votre chat doit cohabiter avec un chien, fait partie intégrante d’une famille nombreuse ou s’il y a des jeunes enfants présents dans la maison, vous devez surveiller étroitement la situation au début jusqu’à ce qu’ils s’habituent tous les uns aux autres.

Soyez patient pendant cette période initiale, cela vous aidera grandement à établir une relation solide avec votre nouveau petit ami poilu !

Apprenez à communiquer avec votre chat nouvellement adopté

Une fois que votre chat s’est habitué à son nouvel environnement, il est temps de commencer à apprendre comment communiquer avec lui. Les chats sont des animaux très expressifs et ils ont leur propre langage corporel pour communiquer.

Apprenez à décoder les signaux de votre chat afin de mieux comprendre ses besoins. Par exemple, lorsqu’un chat remue sa queue vigoureusement, cela peut signaler qu’il est agité ou en colère. En revanche, si un chat se frotte contre vous ou contre des objets, c’est une indication qu’il veut jouer ou être caressé.

Les chats utilisent aussi leurs oreilles pour exprimer leurs émotions. Des oreilles dressées vers l’avant indiquent souvent que le chat est attentif ou intéressé par quelque chose qui se passe autour de lui. Si les oreilles sont aplaties sur la tête du chat, cela peut indiquer qu’il est effrayé ou stressé.

Observez le langage corporel général de votre chat pour déterminer son état d’esprit général. Un chat détendu aura une posture plus souple et moins tendue que celui qui est anxieux ou méfiant.

En comprenant le langage corporel et les signaux verbaux et non-verbaux de votre nouveau compagnon félin, vous pouvez construire une relation solide basée sur la compréhension mutuelle et le respect mutuel.