Ultima croquette : où sont fabriquées les croquettes ultima ?

268

Ultima est une marque de croquettes pour chiens et chats parmi les plus renommées au monde. Vous pouvez facilement trouver leurs produits dans presque tous les supermarchés. Cette marque met beaucoup plus en avant la qualité de ses ingrédients ainsi que l’équilibre de ses recettes. Cependant la communication est moins axée sur où sont fabriquées les croquettes Ultima ? Lisez donc cet article pour tout savoir sur les lieux de fabrication des croquettes.

Affinity Pectare producteur d’Ultima

Ultima propose de nombreuses recettes de qualité produites en France dans leur usine à la Chapelle Vendômoise.

A voir aussi : Les chats nains : tout ce que vous devez savoir

Marque Ultima

Ultima est une marque parmi les quatre de la fondation Affinity créée en 1987. L’objectif de cette dernière est de promouvoir les bienfaits d’une présence animalière dans le quotidien des hommes. Les produits développés par Ultima permettent aux propriétaires de chiens et chats de leur offrir une alimentation saine et équilibrée. Dépourvues de colorants, conservateurs et sucres ajoutés, leurs croquettes améliorent les défenses naturelles et le bien-être de ces animaux. Ceci à travers une association unique d’ingrédients sains et nutritifs. De nos jours, cette marque est présente en France ainsi que dans plusieurs pays du monde.

Site de fabrication des croquettes

La fabrication des croquettes Ultima est réalisée par Affinity Petcare, une usine implantée à La Chapelle-Vendômoise dans le Loir-et-Cher. La structure du groupe Affinity s’y est installée depuis 30 ans, mais n’a été renommée Affinity Petcare qu’en 2003. Elle est capable de produire plus de 3 millions de rations de nourriture par jour. Bien assez pour nourrir au moins 15 % des 13 millions de chats et 7,5 millions de chiens recensés en France. Ainsi, grâce à ses principales marques Brekkies, Advance et Ultima, elle occupe la deuxième position du marché français des croquettes. Afin d’assurer autant de production, l’usine s’appuie sur quatre lignes de fabrication et sept types de conditionnement. Les processus sont totalement automatisés et contrôlés à distance.

A découvrir également : Où trouver des sacs de croquette premium ?

Fonctionnement de l’usine

Leurs ingrédients utilisés sont majoritairement achetés dans un rayon de 50 km. Et ceux-ci sont directement livrés à l’usine par train et plus de 40 camions chaque jour. Chaque croquette comporte une quinzaine d’ingrédients qui sont broyés puis mélangés. En outre, l’usine est dotée d’une douzaine de stations pour doser les ingrédients. Mais aussi d’une ligne de conditionnement pour des sacs de 7 à 15 kilos. Ces derniers sont équipés d’une glissière facilitant l’ouverture et la fermeture tout en atténuant la fuite d’arômes. Ce qui permet de prolonger potentiellement le temps de stockage chez le consommateur.

Comment toujours savoir où sont fabriquées les croquettes ?

Pour trouver le nom et l’adresse de l’usine vous devez posséder les numéros d’agrément et consulter le site de la commission européenne.

Référencement des usines de production

Des centaines de sites de production d’aliments pour animaux domestiques existent en Europe. Rien que la France compte plus de 80 usines agréées, conformément au titre du règlement européen n° 1069/2009 concernant la collecte, le transport, l’entreposage, la manipulation, le traitement et la transformation des sous-produits animaux.

Ces structures se retrouvent toutes dans une liste d’établissements agréés sur le site de la commission européenne. Et cela est valable dans tous les pays de l’Union Européenne. Pensez tout de même à ajouter les abréviations/numéros ISO des pays de production.

Réglementation pour le numéro d’agrément

Chaque établissement de production a l’obligation d’imprimer sur l’emballage, en sus de l’adresse commerciale ses numéros de lot et d’agrément. Ceci à des fins de traçabilité, conformément au règlement 1069/2009 ou 183/2005. Si aucun numéro ne leur a été attribué, les fabricants ont la possibilité d’utiliser volontairement un numéro d’agrément national. Ou encore d’en obtenir un suivant les termes de l’article 24 du précédent règlement.

Si la personne chargée de l’étiquetage dispose de plusieurs numéros d’agrément, elle doit utiliser celui conforme au règlement 183/2005. Si le producteur n’est pas responsable de l’étiquetage, alors le nom ou la raison sociale doit être clairement indiqué. Ceci, en y associant l’adresse du producteur ou son numéro d’agrément.

Normalement ce numéro d’agrément est présent sur chaque paquet de croquettes et boîte de pâtée. C’est lui qui permet de savoir quel établissement précis a été sollicité pour la fabrication du produit. En général, il se trouve à côté de la date de péremption au-dessus des paquets de croquettes. Mais pour les boîtes de pâtée, il figure le plus souvent en dessous.