Autour des différents types de fourmis pour l’élevage

8

L’élevage de fourmis est une tendance qui se démocratise. Les fourmis sont intéressantes à observer étant des insectes rampants qui fondent leur forteresse dans des galeries particulièrement complexes. Avant de vous lancer définitivement dans cette pratique, il serait plus juste de savoir quelles sont les différentes espèces de fourmis et qu’est-ce qui caractérise chacune d’elles.

Les fourmis d’Argentine, répondant à une organisation sociale remarquable

Les fourmis d’Argentine disposent d’ouvrières d’une taille d’environ 2 mm de long. Elles sont de couleurs brun clair, pouvant aller à foncé. Elles ne forment pas de colonie. Espèces omnivores, elles se nourrissent d’insectes. Mais, elles consomment également des aliments sucrés. Dans le milieu naturel, elles installent généralement leur nid dans un endroit humide ou sec.

A découvrir également : Accueillir des poules dans son jardin : tout savoir avant de se lancer

Les reines de cette espèce peuvent mesurer jusqu’à 12 mm si la taille moyenne est aux alentours de 4,5 à 4,9 mm. On en retrouve essentiellement en France le long de la méditerranée. Ces espèces sont d’une grande importance pour les jardiniers et les agriculteurs en s’occupant des pucerons.

Les fourmis rouges, les habitués de nos jardins

Ces fourmis rouges sont typiques de nos jardins. On les retrouve sous la pierre et dans la terre. Le plus souvent, elles mangent des insectes pouvant être vivants ou morts. À noter qu’elles restent les seules espèces en France qui soit carnivore et piqueuse. Il convient donc de faire attention à leur piqûre.

A découvrir également : Quel harnais pour un Golden Retriever ?

Si vous voulez vous assurer d’avoir des espèces de fourmis destinées tout particulièrement pour l’élevage, vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés en vente fourmis. Ils proposent essentiellement celles faciles à entretenir. Vous pouvez aussi y dénicher des kits d’élevage complets.

Les fourmis pharaon, une colonie à plusieurs reines

Il s’agit d’une petite fourmi dotée d’une couleur jaune pâle qui peut parfois virer au brun. Au niveau de l’abdomen, il est habituellement plus foncé. Les ouvrières de la colonie des fourmis pharaon sont des femmes stériles. Elles mesurent à peu près 1,5 à 2,5 mm de long. C’est une colonie qui dispose de plusieurs reines. Les mâles mesurent environ 2,8 mm. Tout comme les reines, ils portent des ailes à l’émergence.

Ces fourmis vivent en grosses colonies pouvant aller jusqu’à 300 000 individus. Une reine peut produire 400 œufs durant sa vie. On retrouve généralement cette espèce en Afrique tropicale. Si vous envisagez d’en élever, sa fourmilière requiert du chauffage. Elles se nourrissent tout particulièrement d’aliments sucrés. Vous pouvez également les nourrir avec une alimentation riche en protéines.

Les fourmis noires ou le Lasius niger

Ce type de fourmis est à distinguer des fourmis de couleur brun foncé. C’est une espèce qu’on retrouve essentiellement dans le jardin. Ses ouvrières sont noires, mais possèdent des reflets gris. Leur reine a une taille d’environ 9 mm, mais qui peut aller jusqu’à 11 mm. On peut le confondre facilement avec la Lasius alienus, bien que celle-ci soit plus petite.

Les fourmis noires vivent en colonie d’environ 5000 à plus de 15 000 individus. Leur essaimage s’effectue notamment en fin d’une journée orageuse. Elles sont monogynes, c’est-à-dire, qu’une seule reine fonde toute la colonie, qui est capable de vivre jusqu’à 20 ans. Ces ouvrières, quant à elle, vivent environ 1 à 2 ans. Facile à entretenir, on le recommande surtout pour l’élevage.